Technique n°2 pour augmenter vos ventes

Nous vous invitons à découvrir une nouvelle petite technique utile pour partager votre musique  et boostez votre présence web : CUSTOMISEZ VOTRE PAGE PUBLIQUE !

Continue reading

Intrus pas chères ?? Pas par ici….

Ce post s’adresse aux beatmakers de manière générale. Nous sommes conscient du débat qu’il peut générer, mais nous jugeons utile de partager avec vous notre pensée sur les tendances actuelle de ventes d’instru.


Instru pas chèreLe marché de l’instru en France est aujourd’hui assez reconnu et respecté. Il y a encore du travail à faire, mais c’est prometteur. (Les beatmakers Français pourront bientôt demander 250 000 dollars pour une prod, 😉 ). Ce constat est dû majoritairement à votre travail et au fait que vous utilisez des plateformes comme UB pour montrer que vous existez.

Il y a plusieurs années à moins d’être un AnimalSon, Kheops, Canardo, Korescalpe, etc … Il était quasi inconcevable pour un artiste de donner de l’argent en amont pour avoir une instru, c’était une notion farfelue qu’il s’imaginait comme dû à leur œuvre musicale, et que c’était une faveur qu’il faisait que d’utiliser le travail de composition des beatmakers. Dans certains cas c’était vrai, mais la plupart du temps c’était plutôt dû au fait qu’un artiste « sérieux » ou reconnu n’avait rien à débourser pour faire son album.
Aujourd’hui les mentalités changent peu à peu et c’est devenu normal pour un artiste de se devoir d’une participation forfaitaire pour les services d’un beatmaker.

Le marché de l’instru en France est cependant encore petit si on le compare aux USA, mais il grandit d’année en année de par le fait notamment que l’accès à la création musicale devient de plus en plus abordable pour tous. Avec presque rien on peut faire « un beat » aujourd’hui. Cela veut dire que nous pourrons découvrir de nombreux nouveaux talents et ça c’est encourageant, mais il faut aussi le reconnaitre, de nombreux aspirants compositeurs tenteront de rentrer dans le marché alors que finalement ils devraient peut être faire autre chose. Donc il y aura aussi plus de sélection à faire. Car créer de la musique demande une certaine notion de talent c’est indéniable, mais cela demande surtout de travail, du travail et puis encore un peu de travail sans oublier un amour pour la musique avant d’un amour pour le billet. L’argent facile (légalement) n’existe pas. Continue reading