Artiste…Pourquoi tu comprends pas ?

Tu es un Artiste Indé et tu veux faire du business avec ta musique ? Alors ce qui suit t’intéressera pour peu que tu sois sérieux dans ton business.
Si t’es juste dans le kiffe alors zappe ce post (nous ne voudrions pas te faire perdre du temps).

Aujourd’hui nous sommes dans l’ère du web, c’est indéniable et c’est par là que presque tout se fait dorénavant. Et sans doute par là que tout se fera dans les années à venir. Alors mettez vous le dans la tête.

Les techniques de ventes et méthodes de promotions qu’utilisaient les Artistes il y a 10 ans ne fonctionnent plus aujourd’hui!
Comment vous le dire autrement. Ca ne marche plus, c’est finit, c’est triste mais c’est ainsi…. et oui aujourd’hui il faut changer, réfléchir un peu, être créatif au niveau de son business, et c’est sûr que personne n’aime vraiment le changement, car ce n’est pas facile le changement… Réfléchir à comment se démarquer… pfiouuu…c’est dur ….

« J’ai pas le temps cousin chui un artiste j’écris des punchlines, tu me gaves avec tes mots de stratégie, de business plan, de mix-marketing, moi c’est du billet que veux mon frère »….

Ahhhh d’accord…

« Désolé de t’aider comme on peut alors ! On va te laisser faire comme d’hab. Apparemment le « comme d’hab » tu maitrises, donc bonne continuation» (extrait d’un entretien très récent avec un artiste dont nous tairons le nom, mais apparemment il a de l’ambition le garçon… on verra !)

Il faut arrêter de se voiler la face et de continuer à utiliser les mêmes méthodes que nos anciens confrères MC pour tenter de faire du buzz ou du bizz.

Croire qu’il faut absolument avoir son album à la Fnac et sur Amazon et faire 1 clip sur son smartphone pour chacun de ses morceaux pour devenir riche et porter du bling bling est une illusion et perte de temps. Vous ne gagnerez rien à moins d’être éventuellement signés en label (et encore…). Vous, vous avez choisi (pour le moment) de gérer VOTRE business en marge du mainstream. Alors agissez en tant que tel, car en Label on fait le bizz pour eux, mais vous… c’est à vous de le faire.

Alors envoyer ses liens mégaupload ou partage-facile sur son profil Facebook et dans les 100 groupes auxquels ont vous a inscrit de force comme du spam dans nos mails ou un virus incontrôlable… est une preuve incontestable de votre manque d’imagination…

Ne le prenez pas mal, mais plutôt avec réflexion. Pourquoi le faites vous ?

…. Parce que c’est facile, tout simplement…. C’est tellement facile… Copier coller et hop ! c’est gagné…. Et c’est malheureusement en cela que votre album n’ira pas plus loin que votre cercle d’amis (certains ont beaucoup d’amis … cooool…. mais pas de vrai fans). Certes il faut le faire, il faut utiliser les réseaux sociaux car ils font partie de notre quotidien, mais il faut avoir un plan, faut aller plus loin !

Avez-vous une stratégie ? Un business plan à 6 mois-1 an pour créer une Fanbase et donner une réelle raison d’acheter votre musique à vos fans ? Il est fort probable que non et c’est là tout votre problème aujourd’hui….

La formule magique pour vendre aujourd’hui est très simple : GARTB = Give me A Reason To Buy (Donne-moi une raison d’acheter ta musique). Simple non? Alors faites le sérieusement… Mais en réalité ce n’est pas si simple que cela. Cela demande du temps, des connaissances, et un sérieux réel, comprenez du travail autre que faire de la musique. Y êtes vous prêt ?

Votre lien mégaupload ne nous donne pas du tout envie d’acheter votre musique. Rien de plus impersonnel et baclé… Mégaupload c’est pour les potes pas pour les Fans ou les Professionnels !!

Aujourd’hui un artiste qui veut buzzer et bizzer doit comprendre qu’il doit apprendre à devenir un entrepreneur : l’entrepreneur de sa propre marque, de sa propre image. Son business c’est lui. Seuls ceux qui percent aujourd’hui réellement l’on comprit. Et désolé de vous redescendre sur terre, mais très rares sont ceux qui ont le vrai business dans la peau. Il faut alors vous former et lire des livres et y a pas de honte…. Mais bon attention n’allons pas trop vite dans le changement !

Les p’tits billets cash aux puces de Clignancourt… ça marche encore un peu mais les gars qui le font ont 40 balais… et n’inventent plus rien ils restent sur leur acquis. Oui on en connait un qui gère un p’tit stand qui nous a bien rit au nez lorsque nous sommes allez le voir en 2006 au début du site pour lui demander un soutien. Peut-être il connaissait pas internet à l’époque. Bah écoute « patron » tu vois, on est encore là et toi t’es où au fait ? Bref, vous votre money elle est sur PaypalElle est digitale. Oubliez le billet vert, déjà ici on est en Europe, et capitalisez sur le net.

Tant que vous ne comprendrez pas, qu’aujourd’hui c’est n’est pas comme avant et que le « Rap était soit disant mieux avant » vous marqué votre refus d’intégration à la vie d’Artiste réelle d’aujourd’hui et vous vous enfermerez dans votre rébellion en solitaire et aussi dans votre illusion MTVesque. (Mais attention ça peut être un choix délibéré on critique pas, mais si vous voulez gagner de l’argent, c’est la mauvaise méthode).

Si vous vous contentez de faire du spamming sur FaceBook, Twitter, faire 2-3 passages radio dans des émissions qui existe depuis 10 ans, et donc mettre votre album à la Fnac, vous n’en tirerez rien qui serve vraiment à votre cause, à part grappiller quelques auditeurs errants ou tout simplement une gloire de quart-d’heure pour votre quartier et vos potes et surtout votre égo. Mais encore une fois il serait idiot de ne pas le faire, nous dirons que ce sont des passages de routines, mais en aucun ce sur quoi il faut vous baser pour avancer.

Pourquoi cela ne fonctionne pas ? (ou plus?)

C’est simple, c’est parce que tout le monde le fait, que tout le monde le fait et surtout que tout le monde le fait. Aujourd’hui on est dans la saturation (vous le savez bien non ? Alors pour quoi avec votre album ça serait différent ?), les gens et auditeurs ne peuvent pas se concentrer sur ces mêmes types de support qu’il y a dix ans, y a trop « d’artistes » donc faut être ingénieux. On vous tendra l’oreille, mais on ne vous « écoutera » pas.

Que Fait Booba ? Que fait Akhenaton ? et quelques autres cerveaux du Game. Ils ont tiré un trait sur les médias traditionnels HipHop (et même s’ils les utilisent toujours, ce n’est plus leur stratégie principale pour promouvoir leur albums), mais que font-ils alors ? Ils font du DO IT YOURSELF et DIRECT TO FAN.  Voilà deux termes qu’il va falloir commencer à comprendre et à utiliser.

Alors tenez vous prêts car notre prochain post vous donnera des méthodes et solutions simples et claires à mettre en place pour gérer au mieux votre évolution en tant qu’Artiste et vous donner des lignes directives pour commencer à faire les choses différemment. Et nous savons que seuls quelques uns d’entre vous feront le nécessaire et ouvrirons leur cerveau au techniques de marketing, et sachez que nous serons là pour vous (si vous le voulez). Les autres continueront à polluer sans le savoir ou involontairement la musique HipHop et Urbaine.

Pour finir, pourquoi vous ne commenceriez pas par uploader votre Album sur UB et vous lirez la prochaine fois pourquoi notre nouveau service s’implémente tout à fait dans les nouvelles méthodes Direct 2 Fan.

Peace.

4 thoughts on Artiste…Pourquoi tu comprends pas ?

  1. Super article ! contenu très intéressant et vrai ! C’est du vécu ? 😉
    Vivement la suite, j’ai grave envie de connaître les trucs pour gagner de l’argent !

  2. pas cool ce que vous écrivez sur les MCs! on n’est pas tous logés à la même enseigne !!! le secteur est grave saturé, et pas facile de sortir la tête hors de l’eau pour des gars qui n’ont pas les moyens.

  3. Bonsoir je voudrais savoir si est possible d’acheter les beats avec tous les droits et pas seulement pour les utiliser qu’une fois. Est-ce que quelqu’un parmi vous le sait? merci bcp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *